24/06/2010

Lee PETTY (1913-2000)

Les premières années de la Nascar étaient déjà agitées et les courses très disputées, mais Lee Petty était déjà un pilote "à part" n'ayant pas le profil type des pilotes de ces temps héroiques. Petty n'a jamais été considéré comme un des plus rapides "sprinters", cependant il était un très grand calculateur, appliquant les mêmes stratégies qu'un joueur d'échecs !

"Je dois finir dans le top3 pour gagner de l'argent" dit Petty dans un interview datant de 1954.

Petty était surtout un opportuniste, dans le bon sens du terme. Tant et si bien qu'il devint l'un des pilotes les plus prolifiques de la discipline. Durant sa carrière, il gagna à 54 reprises et termina dans le top10 en 332 occasions sur les 427 départs qu'il a pris durant sa carrière en Grand National ! C'est un record qu'il sera difficile de battre ...

1959-Lee-Petty-at-Heidelber

Petty remporta le championnat Nascar à 3 reprises en 1954, 1958 et 1959 durant cette période des années 50 où les équipes d'usine représentant les grands constructeurs étaient nombreuses sur les pistes. Le team indépendant de Petty n'avait pas la vitesse pure de ces équipes mais cela ne l'a pas empêché de prendre sa part de victoires ! En 1958 et 1959, Petty a remporté 18 courses et terminé 2ème à 10 reprises. Il a dominé le classement aux points pendant 92 des 95 courses qu'il a disputées durant ces deux années, un record qui pourrait ne jamais tomber !

"Nous n'étions pas comme la plupart des autres pilotes" dit-il plusieurs années après sa retraite. "beaucoup de mes collègues étaient là uniquement pour retirer le maximum de profit possible de la course, lorsque un sponsor important s'en allait, ils quittaient aussi la Nascar, ils dépensaient l'argent gagné uniquement pour leurs plaisirs, nous, tout était automatiquement réinvesti dans l'équipe. Tout ce que nous avons accompli avait toujours pour objectif final la course. Nous avons débuté notre écurie dans un simple hangar dépourvu de plancher, puis nous l'avons aménagé pas à pas. C'est probablement de cela dont je suis le plus fier"

lee-petty-1

 

Petty a été l'un de ces pilotes de cette période transitoire entre les pistes en terre battue des débuts et l'ère des superspeedways. Lorsque le Daytona International Speedway ouvrit ses portes en 1959, Petty remporta le Daytona500 au volant de son Oldsmobile avec seulement quelques centimètres d'avance sur son concurrent Johnny Beauchamp. Comme il n'y avait pas encore de système de photo-finish, les officiels de la Nascar eurent besoin de 3 jours pour déclarer Petty vainqueur de la course !

2 années plus tard, au même endroit, les voitures de Petty et Beauchamp se touchèrent durant la course qualificative des Daytona500 et s'envolèrent par-dessus le rail de protection (?). La Plymouth de Petty décolla et alla atterir dans le terrain en contrebas. Il eut un poumon perforé, de multiples fractures, une fracture de la cuisse et de la clavicule ainsi que de nombreuses blessures internes. Il resta à l'hôpital du 26 février jusqu'au 17 juin ! Beauchamp, pour sa part, resta en observation pendant un jour.

ci-dessous la video relatant cet accident :


 

Ce terrible crash mit pratiquement un terme à la carrière de Lee Petty, puisqu'il ne participa plus qu'à 6 courses après son accident de Daytona. Lors de son retour à l'occasion du Virginia500 le 22 avril 1962 à Martinsville, le "Maître" termina à une excellent 5ème place. Il alla encore empocher deux autres top10 avant de raccrocher son casque pour de bon. "Je suis revenu juste pour me prouver à moi-même que je n'avais pas peur" dira-t-il quelques années plus tard !

 

Lee Petty était bien sûr le père de Richard "King" Petty et le grand père de Kyle Petty, mais nous y reviendrons plus tard ...

Lee Petty nous a quitté en 2000.

dyn004_original_640_480_jpeg_4251_1ad380d50b1aa570185e9107c2679bb7