10/06/2010

Cette année-là (1947)

En 1947, la Nascar était d'abord une fédération très privée, voire fermée. En bon visionnaire, Bill france vit tout de suite le potentiel d'une fédération unifiée et organisée et il prit l'excellente décision d'annoncer la formation de la "National Championship Stock Car Circuit (NCSCC). Ce nouveau championnat pour voitures de séries était déjà constitué de règles claires quant à la technique, la distribution des points ou le fameux "prize money" (distribution des prix). A la fin de la saison 1947, la fréquentation à la plupart des courses badgées NCSCC dépassa les attentes et Bill France décida que c'était le bon moment pour s'étendre au-delà de ses racines des états du sud. C'est alors qu'il organisa une grande convention à Daytona beach, réunissant les pilotes, les mécaniciens et les propriétaires d'écuries. Louis Vogt, un des préparateurs en vogue de l'époque trouva le nom de la nouvelle organisation : National Association for Stock Car Auto Racing (N.A.S.C.A.R)

Janvier 1947, Bill France annonce qu'il va organiser une série de courses "Stock-car" sous la bannière NCSCC en 1947.

26 janvier 1947, Red Byron remporte la toute première course badgée NCSCC, la bataille des Champions, courue sur le tracé "sable-route" de Daytona beach.

022_47-3

ci-dessus, Buddy Shuman se tient à côté de sa Ford 1939. Shuman empocha sa toute première victoire de la saison 1947 à Birmingham, battant par la même occasion Bob Flock et Glenn Dunnaway lors d'un final très sêrré ...

 

18  mai 1947, Fonty Flock gagne la première course jamais organisée à North Wilkesboro (Caroline du Nord). Cette course est un succès de foule, avec plus de 10.000 spectateurs présents.

15 juin 1947, Bob Flock mène sa Ford à la victoire à Greensboro (Caroline du Nord).

023_47-5

ci-dessus, les crash étaient déjà monnaie courante dans les courses NCSCC. Les pilotes se touchaient ou bien se retournaient, entraînant des carambolages mémorables. Les équipements de sécurité étaient inexistants. Durant cette saison, 12 pilotes furent blessés à des degrés divers, mais aucun ne fut tué ...

 

29 juin 1947, Jimmie Lewallen dépasse Fonty Flock dans le dernier tour et remporte la course de High Point (Caroline du Nord).

10 août 1947, Bob Flock domine la course de 200 miles sur le speedway de Langhorne (Pennsylvanie). 45 voitures prirent le départ mais seulement 19 passèrent la ligne d'arrivée ...

022_47-4

ci-dessus, Fonty Flock, qui n'avait plus roulé depuis 1941, fit son come-back en 1947. Ici, il longe le rail intérieur et roule devant Bill Snowden (#15) et son grand-frère Bob Flock (#14)

 

17 août 1947, Bob Flock démarre dernier et remonte tous ses concurrents pour remporter une magnifique victoire à la course de 100 miles à Daytona beach.

7 septembre 1947, la nouvelle piste de Martinsville (Virginie) accueille un public nombreux et Red Byron gagne la course de 50 miles dans des conditions dantesques dues à la poussière omniprésente ...

14 septembre 1947, plus de 20.000 personnes assistent à la course de 160 tours à North Wilkesboro. Marshall Teague s'impose.

025_47-11

Ci-dessus, le "stade" Bowman Gray à Winston-Salem (Caroline du Nord) démarra ses activités en juin 1947 avec plusieurs courses Stock-car. Cette minuscule piste ne mesurait qu'1/4 mile mais les pilotes parvenaient quand même à rouler à 3 de front ! Ce petit raceway n'a pas accueilli de courses badgées NCSCC en 1947.

 

17 octobre 1947, Bob Flock perd toutes ses chances de remporter le championnat quand il se fracture son dos à Spartanburg (Caroline du Sud) et est forcé de manquer le reste de la saison.

12 décembre 1947, Red Byron gagne la dernière course de l'année à Jacksonville (Floride). Fonty Flock, vainqueur de 7 courses, est déclaré champion NCSCC. Flock termine avec 235 points d'avance sur Ed.Samples. Vainqueur de 9 courses, Red Byron finit troisième du championnat.

026_47-17

ci-dessus, Marshall Teague, au volant de sa Ford #4 de l'écurie Hill Motor. Teague se blessa à North Wilkesboro et manqua plusieurs courses. Il accumula cependant assez de points que pour finir quand même 10ème du championnat NCSCC 1947.

 

14 décembre 1947, Bill France et 35 autres "complices" (pilotes, mécanos, propriétaires d'écuries et de circuits, etc ... ) se rencontrent lors de la désormais célèbre convention qui se tient à l'hôtel Streamline à Daytona beach. Les règles fondatrices d'un futur championnat automobile majeur sont décidées et Red Vogt propose à l'assemblée un nouveau nom pour cette compétition prometteuse : NASCAR (National Association for Stock Car Auto Racing).


 


 


Commentaires

Bonjour Intimidator, ce que tu racontes sur les débuts tumultueux des courses de Nascar me rappelle la carrière mouvementée de Louis Chevrolet.

C'était un mécanicien suisse ayant émigré aux States. Il donna son nom à la marque bien connue, qu'il fonda. Piètre gestionnaire, il fut obligé de la céder au patron de GM, mais continua longtemps à faire ce qu'il préférait : des courses.
Il était si téméraire qu'on le surnomma le coureur le plus casse-cou du monde.

Il prenait tant de risques qu'il passa TROIS ANS au total dans des hôpitaux entre 1905 et 1920, suite aux nombreuses blessures qu'il avait encourues.

En 1920, après la mort de son frère au volant d'un bolide lors d'une épreuve en Californie, il cessa de concourir. Ensuite, ruiné, il retourna travailler comme simple mécanicien chez Chevrolet, jusqu'à sa mort d'une ultime attaque cérébrale, en 1941.

Écrit par : l'as | 11/06/2010

Les commentaires sont fermés.