05/05/2010

Combien coûte une voiture NASCAR ??? (1ère partie)

La Nascar est devenue le sport numéro 1 en nombre de spectateurs et les courses sont diffusées dans plus de 150 pays et 30 langues à travers le monde. Cette "industrie" très juteuse a pour origine les courses sur terre battue de Floride et de Caroline du Nord à la fin des années 40 ...

vintage6

Les premières voitures Nascar étaient de véritables "stock-cars", elles n'étaient pas différentes  des coupés qu'on pouvait voir sur les autoroutes américaines. C'était l'époque des Oldsmobiles, Buicks, Chryslers et Fords, qui étaient équipées de ceintures de sécurité bricolées, pas d'arceau-cage et des pneus du commerce qui pouvaient éclater à tout moment ...

Beaucoup de choses ont changé en 60 ans.  La seule chose que les voitures Nascar modernes ont en commun avec les voitures de la production c'est qu'elles ont un volant et 4 roues ! La voiture Nascar actuelle est une véritable voiture de course où chaque élément est conçu et produit uniquement pour la vitesse.

Le prix de la victoire en Nascar a excessivement augmenté ces 20 dernières années.  Elle est révolue l'époque où Alan Kulwicki remporta le championnat Nascar en 1992 avec un budget annuel de 2 millions $. Aujourd'hui les top teams sont à la tête de budgets de plus de 20 millions $ annuels ...

kulwickihootersgirls
Alan Kulwicki, champion Nascar 1992.

 

La part la plus importante de ces budgets en constante augmentation est consacrée à la construction, la maintenance et la mise à niveau d'une "flotte" entière de voitures de course. Une voiture Nascar coûte déjà assez cher, mais la plupart des équipes de pointe gèrent de 14 à 20 voitures pendant la saison.

Habituellement, un pourcentage conséquent du budget était utilisé pour le poste "Recherche&Développement" avec le besoin constant de construire une voiture toujours meilleure. Tout cela a changé en 2007 avec l'introduction de la "Car Of  Tomorrow" (COT), qui avait pour double objectif de garantir une sécurité optimale pour le pilote et de diminuer les coûts pour les écuries.

ImpalaSS-01

A présent, plusieurs propriétaires d'équipes reconnaissent que la COT, bien que plus honéreuse à construire, leur permet de diminuer sensiblement leur budget "R&D" et d'abaisser leur "flotte" de voitures de course de 20 à 12, tout simplement parce que la COT, contrairement aux anciennes voitures, est conçue pour rouler sur tous les types de circuits (superspeedways, ovales intermédiaires ou courts, circuits routiers).

 

Suite au prochain épisode ...


Commentaires

Bonjour Intimidator, l'argent... Les sommes énormes que les écuries de F1 doivent investir pour y briller sont en train de la tuer. Apparemment, les organisateurs de la Nascar ont décidé de limiter les dégâts.

Est-ce tenable? Les courses auto ont au moins trois objectifs : 1) la pub pour les constructeurs et préparateurs; 2) la recherche et développement, dont les retombées font la différence entre une équipe qui gagne et une autre, et dont les découvertes améliorent les voitures de série; 3) le spectacle pur et simple.

En supprimant la R&D, la pub est-elle encore possible à moyen terme, les équipes pouvant se fondre dans la masse?
Et si la pub disparaissait, les recettes générées par ce "simple" spectacle suffiraient-elles à le pérenniser?
That's the question.

Écrit par : l'as | 05/05/2010

And the answer is ... L'avantage actuel de la Nascar c'est qu'elle est conçue comme un show et rien d'autre ! les constructeurs sont là uniquement dans un but commercial : gagner le dimanche et vendre le lundi, la devise de ce sport n'a pas changé depuis des décénnies ! Le public s'y retrouve également, car les équipes et les pilotes sont totalement accessibles, rien à voir avec la F1, et des superstars genre Montoya s'y sentent beaucoup mieux que dans la prétendue formule "reine" ... C'est le modèle américain appliqué au sport, on aime ou on aime pas, mais ça marche ! Maintenant, ce sport doit se remettre en question, car, là-bas aussi, les écolos commencent à se faire entendre, et, par exemple, il y a actuellement des études pour introduire l'éthanol (E85) et l'injection sur les moteurs.

Écrit par : Intimidator | 05/05/2010

Un petit coucou Je n'y connais rien, mais je me rencontre que c'est de la folie ces sommes !
Ah ! Les hommes et les voitures.
Toujours un plaisir de passer chez toi.
Bonne soirée.

Écrit par : Mousse | 06/05/2010

Heureusement Qu'à l'époque, les voitures n'avaient pas la puissance d'aujourd'hui.
C'eut été un carnage en cas d'accident avec ces petits bolides de l'époque.
Au fait sais-tu quelle était la vitesse maximale obtenue dans les années 50 par rapport à aujourd'hui?
Personnellement je pense que les pilotes de NASCAR de nos jours sont plus préparés aux Crash que ceux de la F1.
Bonne soirée à toi.

Écrit par : LE DENONCIATEUR 2 | 06/05/2010

??? Bonsoir Dénonciateur !

Pour répondre à ta question, je ne connais pas exactement les vitesses pratiquées pendant les années 50 mais je suis en train de monter un sujet sur cette période, il devrait sortir pour la période des vacances ...
Mais, les préparateur de l'époque étaient de véritables sorciers et ils étaient déjà capables de faire des merveilles sur de "simples" moteurs de série. Le tout sans l'aide de l'électronique ...

Il n'est pas faux de dire que les pilotes Nascar sont mieux "préparés" aux crashs qu'en F1, car c'est souvent la cause principale d'abandon lors d'une course, étant donnée la solidité des voitures actuelles au niveau mécanique. Par bonheur pour eux, les murs extérieurs des speedways sont conçus avec un matériau très absorbant, dont je ne connais pas, à ce jour, les caractéristiques techniques.

Bonne soirée à toi !

Écrit par : Intimidator | 06/05/2010

Les commentaires sont fermés.