10/04/2010

"THUNDER IN CAROLINA"

 

51KpJdh7p3L._SS500_

 

Faute d'un public suffisamment averti, les films mettant en scène la Nascar n'ont que très rarement franchi l'Atlantique pour atteindre l'Europe. Le sport automobile adapté au cinéma, comme cela a trop souvent été le cas, n'a jamais généré des chefs d'oeuvres inoubliables.

L'un des premiers films, tourné en 1960, s'intitulait "Thunder in Carolina" et son action se déroulait principalement à Darlington. Il avait pour acteur principal Rory Calhoun, un spécialiste des ... westerns !


En résumé, Mitch Cooper (Rory Calhoun) est un pilote de Nascar un peu dans le creux de la vague, il vient de subir un très sérieux accident où il se blesse grâvement la cheville. Forcé de se retirer des circuits, il se lie d'amitié avec Les York (John Gentry) qui désire devenir pilote de course professionnel,  Mitch va donc lui enseigner les bases de la course en Nascar. Les York a vraiment envie de courir, ce qui n'est pas du tout de l'avis de sa femme   Renée (Connie Hines). Pendant ce temps, Mitch, coureur de jupons invétéré, se rapproche d'elle mais elle refuse ses avances ...  Plus tard, une dispute éclate entre Les et Mitch, ce qui a pour conséquence de relancer Mitch dans le grand bain de la course malgré ses blessures ...

 

speedracerthundercarolinajapposter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

J'aime les anciens films, de plus s'il y a une petite histoire d'amour !
Merci pour ces renseignements.
Bon week-end, mais que j'aime ta musique...
Bisous

Écrit par : Mousse | 10/04/2010

Bonjour Intimidator, l'affiche qui illustre ton post est sensationnelle : une jolie fille en déshabillé transparent, un vieux coureur le volant entre les dents, une bagnole bondissant comme un requin prêt à nous happer... c'est presque une caricature de "ces années-là"!

Mais je préfère encore sa version japonaise, même si elle a été édulcorée : plus de jolie fille en jupon, juste une voiture-poisson et un pilote le regard fixé sur le bateau où il va écraser son avion en criant "Banzaï"!
Euh..; non... je pense que j'ai un peu dérivé, là.
Qu'en penses-tu?
;o)

Écrit par : l'as | 10/04/2010

Jolie traduction ! Bonjour l'As,

C'est vrai que la version 'japanisée" n'est pas mal dans son genre ! Peut-être est-ce pour ne pas choquer le japon bien-pensant ... ???

Il n'y a pas encore eu de pilote japonais en Nascar, le jour où ça arrive, je crains le pire, surtout si son père ou grand-père se baladait dans les environs d'Okinawa ou de Guadalcanal pendant les années 40 ...

Écrit par : Intimidator | 10/04/2010

Les commentaires sont fermés.